Book review: The Great Naiad Discovery of 1909, by Manelle Oliphant

Book Reviews

(En français par ici!)

I’m really happy to share this book with you because it is so well made and so special! This week, I’m presenting you with The Great Naiad Discovery of 1909 by Manelle Oliphant creator behind Tales Fantastic. If you like mermaids and stories, this one is for you!

This books takes you through Miss Price’s fantastical diary as she and her brother Martin Price are invited to Salt Lake City in 1909 to study the local mermaid fauna. The premise of this book is so intriguing! Each page of the diary features beautifully illustrated images of the different creatures that the scientific duo encounters during their visit. All the text is also written by hand. The whole creates quite the extraordinary book!

I really love how rich rich each page is: from the vibrant colours to the intriguing details, there is always something new to catch the reader’s attention. I particularly enjoy her use of colours to create stunning creatures and atmospheric backgrounds. Her watercolour work is just incredible! I also love that there are different types of illustrations and not “just” mermaid drawings: the journal is filled with landscapes, news clippings, stamps, portraits and other artifacts that are a pleasure to discover. It makes then entire diary feel so real!

Overall, this book is a wonderful project featuring incredibly well made art that will fascinate readers of all ages. There is always something new to discover in the details of the pictures, and this is a book you’ll want to get lost into again and again. Manelle Oliphant is an experience story teller, and this book is a great example of her amazing work. If you want to see more, please check out Manelle Oliphant’s portfolio where she shares many of the pages from her books.

The Great Naiad Discovery of 1909, by Manelle Oliphant, Self published


 

Book review: The Great Naiad Discovery of 1909, par Manelle Oliphant

Je suis vraiment heureuse de partager ce livre avec vous car il est tellement bien fait et si spécial ! Cette semaine, je vous présente The Great Naiad Discovery of 1909 de Manelle Oliphant créatrice derrière Tales Fantastic. Si vous aimez les sirènes et les histoires, ce livre est fait pour vous !

Ce livre vous fait découvrir le journal fantastique de Miss Price alors qu’elle et son frère Martin Price sont invités à Salt Lake City en 1909 pour étudier les sirènes de la région. Le prémisse de ce livre est si intriguant ! Chaque page du journal contient des images magnifiquement illustrées des différentes créatures que le duo scientifique rencontre au cours de sa visite. Tout le texte est également écrit à la main. Le tout crée un livre tout à fait extraordinaire !

J’aime vraiment la richesse de chaque page : des couleurs vives aux détails intrigants, il y a toujours quelque chose de nouveau pour attirer l’attention du lecteur. J’apprécie particulièrement l’utilisation des couleurs pour créer des créatures étonnantes et des arrière-plans atmosphériques. Le travail à l’aquarelle est tout simplement incroyable ! J’aime aussi le fait qu’il y ait différents types d’illustrations et pas “seulement” des dessins de sirènes : le journal est rempli de paysages, de coupures de presse, de timbres, de portraits et d’autres artefacts qui sont un plaisir à découvrir. Cela donne à l’ensemble du journal une impression de réalisme !

Globalement, ce livre est un merveilleux projet présentant des illustrations incroyablement bien réalisées qui fascineront les lecteurs de tous âges. Il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir dans les détails des images, et c’est un livre dans lequel vous aurez envie de vous perdre encore et encore. Manelle Oliphant est une conteuse d’expérience, et ce livre est un excellent exemple de son travail extraordinaire. Si vous voulez en voir plus, consultez le portfolio de Manelle Oliphant où elle partage de nombreuses pages de ses livres.

The Great Naiad Discovery of 1909, de Manelle Oliphant, Auto-publié

Book review: Woodlands by Ulla Thynell

Book Reviews

(En français par ici!)

I had completely forgotten about this book until a few weeks ago when we moved our office, and my art books, from one room to another. It’s so wonderful to rediscover your own books in this way. After re-reading and re-exploring it, I really wanted to share it with you because it is such a wonderful book! This week, I share Woodlands, by Ulla Thynell.

Ulla Thynell is a Finish artist and illustrator. Her art is inspired by nature and northern forests. What drew me to her work was how atmospheric her pieces are. I really love how immersive they feel: from textures to tiny details, each picture feels like a story or a fairy tale come to life. Unexpected creatures and colours mingle to create a unique universe. Each time I read this book, it feels like a walk in a magical forest.

The book is composed of her beautiful pictures and mysterious poems. The combination of both makes it feel like the reader was dropped into a magical world where witches, foxes, dreams and wishes combine. I really enjoy how she uses inks, watercolours and colouring pencils to add really interesting textures: they are so interesting that I often find myself reaching out and touching the page! Particularly, the use of colouring pencils give this book a dreamy, vibrant feel that is unforgettable.

Unfortunately, this book is not available on the artist’s website anymore. However, most of the images used to create it are in her portfolio. I really encourage you to go explore her work as it is simply magical and wonderful! Visiting her online portfolio always makes me want to create something or go for a forest walk. I hope you will go on your own exploration!

Woodlands, by Ulla Thynell


 

Book review: Woodlands, de Ulla Thynell

J’avais complètement oublié ce livre jusqu’à il y a quelques semaines, lorsque nous avons déménagé notre bureau, et mes livres d’art, d’une pièce à une autre. C’est tellement merveilleux de redécouvrir ses propres livres de cette manière. Après l’avoir relu et réexploré, je voulais vraiment le partager avec vous car c’est un livre tellement merveilleux! Cette semaine, je vous présente Woodlands, d’Ulla Thynell.

Ulla Thynell est une artiste et illustratrice finlandaise. Son art est inspiré par la nature et les forêts nordiques. Ce qui m’a attiré dans son travail, c’est le caractère atmosphérique de ses œuvres. J’aime vraiment l’impression d’immersion qu’elles procurent : des textures aux détails les plus subtils, chaque image ressemble à une histoire ou à un conte de fées qui prend vie. Des créatures et des couleurs inattendues se mêlent pour créer un univers unique. Chaque fois que je parcours ce livre, j’ai l’impression de me promener dans une forêt magique.

Le livre est composé de magnifiques images et de mystérieux poèmes. La combinaison des deux donne l’impression d’être projeté dans un monde magique où se mêlent sorcières, renards, rêves et espoirs. J’aime beaucoup la façon dont elle utilise les encres, les aquarelles et les crayons de couleur pour ajouter des textures vraiment intéressantes : elles sont si intéressantes que je me surprends souvent à tendre la main et à toucher la page ! L’utilisation des crayons de couleur, en particulier, donne à ce livre un aspect rêveur et vibrant qui est inoubliable.

Malheureusement, ce livre n’est plus disponible sur le site de l’artiste. Cependant, la plupart des images utilisées pour le créer se trouvent dans son portfolio. Je vous encourage vraiment à aller explorer son travail car il est tout simplement magique et merveilleux ! La visite de son portfolio en ligne me donne toujours envie de créer quelque chose ou de me promener en forêt. J’espère que vous partirez à votre tour à l’aventure !

Woodlands, by Ulla Thynell

Book review: Spring Story by Jill Barklem

Book Reviews

(En français par ici!)

I found this week’s books, many years ago in the clearance bin of my university’s bookstore. I immediately snatched it because it was too cute not to be adopted on the spot! I now know that this book is a classic in children’s literature, but even if I discovered it as an adult, I still love it very much! Let’s take a look at Spring Story, by Jill Barklem.

What drew me to this little book is the richness of the illustrations. The colours are rich and vivid without being garish, and the compositions are always so complex and full of details. You can spend long moments looking at every little detail and always discover something new. The flowers and plants that are depicted are also easily recognizable and make me want to go outside and see if I can spot of few in my own environment. When I researched the author and illustrator, I learned that it took her around two years to complete each book! It is not so surprising when you see how detailed and meticulous each illustration is.

I also loved how full of humour her illustrations are. There’s always a funny detail or a character’s attitude to fill the reader with glee. I fell in love with the little Brambly Hedge mice so quickly! They are all very adorable! Their close-knit community seems like an idyllic fantasy, but it is quite comforting to fall into their universe nonetheless.

The story is also very cute. In this particular book, we follow Wilfred on his birthday. All the mice gather in a surprise picnic to celebrate. Even if it is a simple story, it is very heartwarming, and it is filled with so many details. I particularly enjoyed the food items the reader discovers page after page: sugared violets, primrose biscuits, rose petal wine, bramble jelly, clover flour, primrose puddings and many other delicacies! I love when a book creates a universe through its details, and this one does this wonderfully.

Overall, I cannot recommend this book enough. It is adorable and will please children and adults alike! The peaceful atmosphere, the friendly mice and the delicate illustrations come together to bring the reader a unique experience, unlike any other! Now, I really hope you’ll give this book a try, and I leave you with a quote from the book:

When the tea was over, the grown-ups snoozed under the bluebells, while the young mice played hide-and-seek in the primroses.

Jill Barklem, Spring Story

Spring Story, by Jill Barklem, Harper Collins


 

Book review: Le Printemps de Jill Barklem

J’ai trouvé les livres de cette semaine, il y a de nombreuses années, dans le bac de liquidation de la librairie de mon université. Je me suis immédiatement emparée de ce livre car il était trop mignon pour ne pas être adopté sur le champ ! Je sais maintenant que ce livre est un classique de la littérature jeunesse, mais même si je l’ai découvert à l’âge adulte, je l’aime quand même énormément ! Jetons un coup d’œil au Printemps, de Jill Barklem.

Ce qui m’a attiré dans ce petit livre, c’est la richesse des illustrations. Les couleurs sont riches et vives sans être criardes, et les compositions sont toujours très élaborées et pleines de détails. On peut passer de longs moments à regarder chaque petit détail et toujours découvrir quelque chose de nouveau. Les fleurs et les plantes qui sont représentées sont également facilement reconnaissables et me donnent envie de sortir et de voir si je peux en repérer quelques-unes dans mon propre environnement. Lorsque j’ai fait des recherches sur l’auteure et l’illustratrice, j’ai appris qu’il lui fallait environ deux ans pour terminer chaque livre ! Ce n’est pas si surprenant quand on voit à quel point chaque illustration est détaillée et méticuleuse.

J’ai également adoré l’humour qui se dégage de ses illustrations. Il y a toujours un détail amusant ou l’attitude d’un personnage pour remplir le lecteur de joie. Je suis très vite tombée amoureuse des petites souris de la haie de Brambly ! Elles sont toutes adorables ! Leur communauté très soudée ressemble à une fantaisie idyllique, mais il est tout de même réconfortant de tomber dans leur univers.

L’histoire est également très mignonne. Dans ce livre particulier, nous suivons Wilfred le jour de son anniversaire. Toutes les souris se réunissent lors d’un pique-nique surprise pour le fêter. Même s’il s’agit d’une histoire simple, elle est très réconfortante, et elle est remplie de nombreux détails. J’ai particulièrement apprécié les aliments que le lecteur découvre page après page : violettes en sucre, biscuits à la primevère, vin de pétales de rose, gelée de ronce, farine de trèfle, puddings à la primevère et bien d’autres délices ! J’aime quand un livre crée un univers à travers ses détails, et celui-ci le fait à merveille.

Globalement, je ne saurais trop recommander ce livre. Il est adorable et plaira aux petits comme aux grands ! L’atmosphère paisible, les souris sympathiques et les illustrations délicates se conjuguent pour faire vivre au lecteur une expérience unique, à nulle autre pareille ! Maintenant, j’espère vraiment que vous essaierez ce livre, et je vous laisse avec une citation du livre :

Une fois le thé terminé, les adultes ont fait la sieste sous les jacinthes des bois, tandis que les jeunes souris jouaient à cache-cache dans les primevères.

Jill Barklem, Spring Story

Spring Story, by Jill Barklem, Harper Collins

Traduit en français sous le titre “Le Printemps”

Book review: The Art of Heikala

Book Reviews

(En français par ici!)

This week, I bring you this beautiful book: The art of Heikala, works and throughts published by 3dtotal Publishing. I was really excited to receive this book at two summers ago, and it has been such a treat to come back to it again and again. Each time I open this book I am amazed!

Heikala is a Finnish illustrator and her work is inspired by Japan and Finnish illustration. The manga influence is easily noticed in her characters, while the magical world of Finnish magic and fairy tales is very present in her compositions. What really drew me to her work is the way she used different layers of inks to convey light and shadows, always creating very atmospheric pieces.

However, what I like most about her illustration style is her story telling. Each piece, and sketch even, can be read as a story immersed in magic and imagination. I love how she plays with scales to create insteresting contrasts and unexpected situations. And since a lot of her work features cats and witches, I couldn’t be happier! I really love how she blends in imaginary elements to mundane situations. A lot of her work is also set in nature and I’m always impressed to see how she represents forests, water and other natural elements.

This book is a great overview of this artist’s work. You get to see a lot of her sketches and many wonderful finished pieces. I liked how she explains her creative process and her background as an illustrator. Finally, I particularly enjoyed the pages explaining how she uses inks to create scenes. These tutorials are incredibly informative and detailed, and always makes me want to paint and create! Heikala also shares how she creates products based on her illustrations.

Overall, this book is not only a great overview of a greatly talented artist; it can also serve as a great source of information and inspiration for any aspiring illustrator. Moreover, I’m sure you’ll be finding yourself immersed in her beautiful sotrytelling pictures even if you do not know this artist yet. As such, this book is a great escape to a fascinating and magical world and should be part of your book collection!

The Art of Heikala, 3dtotal Publishing


 

Book review: The Art of Heikala

Cette semaine, je vous présente ce magnifique livre : The art of Heikala, works and throughts publié par 3dtotal Publishing. J’ai été très excitée de recevoir ce livre il y a deux étés, et c’est un tel plaisir d’y revenir encore et encore. Chaque fois que j’ouvre ce livre, je suis émerveillée !

Heikala est une illustratrice finlandaise et son travail s’inspire du Japon et de l’illustration finlandaise. L’influence des mangas est facilement perceptible dans ses personnages, tandis que le monde magique des contes de fées finlandais est très présent dans ses compositions. Ce qui m’a vraiment attiré dans son travail, c’est la façon dont elle utilise différentes couches d’encre pour communiquer la lumière et les ombres, créant toujours des pièces très atmosphériques.

Cependant, ce que j’aime le plus dans son style d’illustration, c’est qu’elle raconte des histoires. Chaque pièce, et même chaque croquis, peut être lu comme une histoire imprégnée de magie et d’imagination. J’aime la façon dont elle joue avec les échelles pour créer des contrastes intéressants et des situations inattendues. Et comme une grande partie de son travail met en scène des chats et des sorcières, je ne pourrais pas être plus heureuse ! J’aime beaucoup la façon dont elle mêle des éléments imaginaires à des situations banales. Une grande partie de son travail se déroule également dans la nature et je suis toujours impressionnée de voir comment elle représente les forêts, l’eau et d’autres éléments naturels.

Ce livre est un excellent aperçu de l’œuvre de cette artiste. On y voit beaucoup de ses esquisses et de magnifiques pièces finies. J’ai aimé la façon dont elle explique son processus créatif et son parcours d’illustratrice. Enfin, j’ai particulièrement apprécié les pages expliquant comment elle utilise les encres pour créer des scènes. Ces tutoriels sont incroyablement instructifs et détaillés, et me donnent toujours envie de peindre et de créer ! Heikala explique également comment elle crée des produits à partir de ses illustrations.

En résumé, ce livre n’est pas seulement un excellent aperçu d’une artiste très talentueuse ; il peut également servir de source d’information et d’inspiration pour tout illustrateur en herbe. De plus, je suis sûr que vous vous retrouverez absorbé par ses magnifiques images de contes de fées, même si vous ne connaissez pas encore cette artiste. En tant que tel, ce livre est une excellente évasion dans un monde fascinant et magique et devrait faire partie de votre collection de livres !

The Art of Heikala, 3dtotal Publishing (en anglais seulement)

Book review: Mémoire de Terrain, illustré par Philippe Lhez

Book Reviews

(In English over here!)

Cette semaine je vous propose un livre que j’ai ramené de voyage il y a déjà plusieurs années. Étant née dans les Pyrénées, c’est toujours un plaisir d’y retourner et de me promener en montagne. C’est aussi très intéressant d’en apprendre plus sur cette nature et ces montagnes extraordinaires. Je partage Mémoire de Terrain, un recueil de récit de gardes-moniteurs du Parc National des Pyrénées illustré par Philippe Lhez.

Bon, je ne surprend personne en disant qu’encore une fois, ce sont les illustrations du livre qui m’ont fait l’adopter. Les illustrations à l’aquarelle et à l’encre sont très sobres: tons de gris, de bleu et de marron. Cependant, c’est la façon presque photographique de capturer la lumière qui est fascinante. En tant que livre sur la montagne, la plupart des illustrations dépeigne entre autre des cailloux, des récifs montagneux, des zones enneigées. Philippe Lhez rend tous ces volumes assez compliqués de façon incroyablement réaliste et agréable. J’admire également beaucoup comment les perspectives et différents points de vue sont rendu et instantanément compris par le lecteur.

Il est également très agréable de rencontrer les animaux des Pyrénées au travers des illustrations. Encore une fois, ces animaux sont reconnaissable instantanément et semblent vivants au travers des page. L’illustration est détaillée et donne l’impression d’être nous-même sur le terrain, et non pas simple lecteur.

Les différents textes partagent des moments spectaculaires, magiques, tragiques de la vie de différents gardes de Montagne. Ce livre m’a permis d’en apprendre plus sur les animaux de la montagne. Des rencontres inédites et inattendues sont au rendez-vous.

Finalement, c’est un livre qui vaut la peine d’être lu par tous les amoureux des animaux et de la montagne. Le dossier photo à la fin du livre permet également au lecteur d’en apprendre d’avantage sur tous les animaux rencontrés au cours des différentes histoires. C’est un livre magique qui donne l’envie de sortir dehors et d’explorer le monde naturel qui nous entoure.

Mémoire de terrain, Éditions du pin à crochet


Book review: Mémoire de Terrrain, illustrated by Philippe Lhez

This week I bring you a book that I brought back from a trip several years ago. Being born in the Pyrenees, it’s always a pleasure to go back and walk in the mountains. It is also very interesting to learn more about this extraordinary nature and mountains. I share Mémoire de Terrain, a collection of stories by rangers of the Pyrenees National Park illustrated by Philippe Lhez.

Well, I won’t surprise anyone by saying that once again, it was the illustrations of the book that made me adopt it. The watercolor and ink illustrations are very sober: shades of gray, blue and brown. However, it is the almost photographic way of capturing the light that is fascinating. As a book about mountains, most of the illustrations depict rocks, mountain reefs, snowy areas, among other things. Philippe Lhez renders all these rather complicated volumes in an incredibly realistic and pleasing way. I also really admire how the perspectives and different points of view are rendered and instantly understood by the reader.

It is also very nice to meet animals from the Pyrenees through the illustrations. Once again, these animals are instantly recognizable and seem alive throughout the pages. The illustration is detailed and gives the impression of being ourselves in the field, and not just a reader.

The different texts share spectacular, magical, and tragic moments in the lives of different mountain rangers. This book allowed me to learn more about the animals of the mountain. Unexpected and new encounters are to be expected.

Ultimately, this is a book that is worth reading for all animal and mountain lovers. The photo feature at the end of the book also allows the reader to learn more about all the animals encountered in the different stories. This is a magical book that makes you want to get outside and explore the natural world around you.

Mémoire de terrain, Éditions du pin à crochet (only available in French)

Book review: Louis parmis les spectres par Fanny Britt et Isabelle Arsenault

Book Reviews

(In English over here!)

Et oui! Isabelle Arsenault et Fanny Britt ont encore frappé! Après Jane, le renard et moi et L’oiseau de Colette, je partage Louis parmis les spectres avec vous cette semaine. Sorti quelques années après Jane, Louis est un autre roman graphique rempli de sensibilité.

On suit Louis qui navigue les eaux plus ou moins tranquilles de l’adolescence, d’un père alcoolique et d’une famille à bout de souffle. Oui, je vous le concède, les effets de l’alcoolisme sur la famille est un thème assez lourd et malheureusement souvent bien triste. C’est avec beaucoup de sensibilité et avec une bonne cuillère à soupe d’humour et de douceur que Fanny Britt nous partage cette histoire. J’ai beaucoup aimé qu’encore une fois un animal, cette fois-ci un raton-laveur, se présentent aux personnages. Le petit frère de Louis, Truffe, apporte également un peu de légèreté au récit. Finalement, la grande Billie nous intrigue par son indépendance et son courage, un autre thème important du livre.

Mais vous vous en doutez probablement, c’est les illustrations et le style unique et facilement reconnaissable de l’illustratrice Montréalaise Isabelle Arsenault qui m’ont fait adopter ce livre. Elle a réussi encore une fois à créer un univers enveloppant au crayon graphite. Les couleurs sont presque effacées, mais leur utilisation limitée ajoute un côté très “atmosphérique” au dessin. Le mélange de planches plus BD et de plans paysages donne au livre un effet très cinématographique qui emporte le lecteur directement dans l’histoire.

Encore une fois, le dessin alterne entre éléments plutôt simplifiés et d’autres remplis de détails et de précision. Le langage corporel des personnages est tellement naturel et on reconnaît facilement des postures, attitudes et émotions de la vraie vie. C’est un réel plaisir de regarder chaque page et de se laisser emporter dans cette tranche de vie de Louis. Le narrateur masculin est également une perspective intéressante et Louis devient rapidement très attachant. Lorsqu’on fini le livre, on ne peut que se demander quel genre d’adulte il sera!

Pour finir, je vous conseille vivement ce livre. Jane reste mon coup de cœur, mais ce Louis saura séduire les lecteurs adolescents et grands sans difficulté. Cependant, par l’histoire honnête, touchante et sensible d’une famille qui cherche son équilibre, ce livre transportera facilement les lecteurs de tout âge.

Louis parmis les spectres, par Fanny Britt et illustré par Isabelle Arsenault, La Pastèque

Louis Undercover, Groundwood Books


 

Book review: Louis Undercover by Fanny Britt and Isabelle Arsenault

Yes, Isabelle Arsenault and Fanny Britt have struck again! After Jane, the fox and me and Colette’s bird, I share Louis Undercover with you this week. Released a few years after Jane, Louis is another graphic novel filled with sensitivity.

We follow Louis as he navigates the more or less calm waters of adolescence, an alcoholic father and a family on its last legs. Yes, I admit it, the effects of alcoholism on one’ s family is a rather heavy and unfortunately often very sad theme. It is with a lot of sensitivity and with a good spoonful of humor and sweetness that Fanny Britt shares this story with us. I really liked that once again an animal, this time a raccoon, introduces itself to the characters. Louis’ little brother, Truffle, also brings a little lightness to the story. Finally, the tall Billie intrigues us with her independence and courage, another important theme of the book.

But as you can probably imagine, it is the illustrations and the unique and easily recognizable style of Montreal illustrator Isabelle Arsenault that made me adopt this book. She has succeeded once again in creating an enveloping universe with graphite pencil. The colors are almost faded, but their limited use adds a very “atmospheric” side to the drawing. The mix of more comic book-like drawings and landscape shots gives the book a very cinematic effect that carries the reader directly into the story.

Once again, the drawing alternates between rather simplified elements and others filled with details and precision. The body language of the characters is so natural and one can easily recognize real life postures, attitudes and emotions. It’s a true pleasure to look at each page and to be carried away in this slice of Louis’ life. The male narrator is also an interesting perspective and Louis quickly becomes very likeable. When you finish the book, you can’t help but wonder what kind of adult he will be!

Overall, I highly recommend this book. Jane remains my personal favorite, but this Louis will appeal to teen and adult readers alike without difficulty. Moreover, through the honest, touching and sensitive story of a family seeking balance, this book will easily transport readers of all ages.

Louis parmis les spectres, par Fanny Britt et illustré par Isabelle Arsenault, La Pastèque

Louis Undercover, Groundwood Books

Book review: Poucette de Andersen et illustré par Elisabeth Nyman

Book Reviews

(In English over here!)

Je voulais partager ce livre avec vous car il s’agit d’une autre trouvaille que j’ai faite dans les livres à vendre de ma bibliothèque. Je l’ai adopté parce qu’enfant j’adorais le film de Poucette (1994): un prince fée, des grenouilles qui chantent, des costumes exubérants et des chansons loufoques. Il y avait vraiment tout pour me plaire. Et donc, lorsque j’ai vu ce livre de Poucette, je me suis dis qu’il était temps que je lise la version originale de ce conte de H.C. Andersen.

Cette version beaucoup plus sobre du conte est illustré par Elisabeth Nyman. Après avoir passer quelques moments à chercher sur internet, je dois dire que cette illustratrice est bien mystérieuse! Peut-être suédoise, peut-être allemande, elle semble avoir illustré au moins un autre conte de Andersen, mais c’est là toutes les informations que j’ai réussi à récolter à son sujet. C’est bien dommage, car cette peintre a créé un univers tout en douceur et en atmosphère pour ce livre par ces peintures remplies de poésie.

J’ai particulièrement apprécié les couleurs chaudes qui trouvent une place dans chacune des illustrations. Le traitement de la lumière est également très réussi. À première vue, on pourrait croire que les peintures sont peu détaillées par leur effet “impressionniste”. Cependant, la majorité des plantes sont identifiables, les animaux sont habilement représentés, et les scènes d’intérieurs regorge de petits objets de la vie quotidienne. J’ai beaucoup aimé justement qu’une peintre plus classique s’attaque à un livre pour enfant. Il me semble que cela propose quelque chose d’un peu différent, mais de très riche, aux jeunes lecteurs.

Par contre, je dois avouer que la lecture de ce conte m’a un peu surprise. Pauvre Poucette! Elle semble victime de tous les évènements et sa seule perspective d’avenir est de devenir l’épouse d’un crapaud, d’un hanneton ou d’une taupe! L’histoire semble s’arrêter abruptement au moment où Poucette prend finalement la décision de s’enfuit avec son amie l’hirondelle. Elle rencontre rapidement un prince fée et l’épouse, ce qui met fin au conte. Je dois dire que je suis restée un peu sur ma faim! J’aurais aimé une Poucette un peu plus volontaire, aventurière et contestataire. Mais, comme il s’agit de l’histoire d’origine, publiée pour la première fois en 1835, on peut comprendre son contexte historique et social.

Malgré cela, ce fut un plaisir de découvrir cette version du conte et cette illustratrice bien intrigante. J’ai beaucoup aimé son style de peinture qui emporte le lecteur dans une atmosphère un peu mystérieuse qui se marie très bien à l’histoire. Je n’ai malheureusement pas pu trouver beaucoup d’information sur ce livre, mais qui sait, vous tomberez peut-être dessus lors de votre prochaine visite à votre bibliothèque!

Poucette, par Andersen et illustré par Elisabeth Nyman, 1991, Milan


 

Book review: Thumbelina by Andersen and illustrated by Elisabeth Nyman

I wanted to share this book with you because it is yet another find I made in the books for sale at my library. I picked it up because as a child I loved the Thumbelina movie (1994): a fairy prince, singing frogs, exuberant costumes and goofy songs. It really had it all. And so, when I saw this Thumbelina book, I thought it was time to read the original version of this H.C. Andersen tale.

This much more sober version of the tale is illustrated by Elisabeth Nyman. After spending some time searching on the internet, I must say that this illustrator is quite mysterious! Maybe Swedish, maybe German, she seems to have illustrated at least one other Andersen tale, but that’s all the information I managed to gather about her. It’s a pity, because this painter has created a very soft and atmospheric world for this book with her paintings full of poetry.

I particularly liked the warm colors that find a place in each of the illustrations. The treatment of light is also very successful. At first glance, one has the impression that the paintings are not very detailed because of their ” impressionist ” effect. However, the majority of the plants are identifiable, the animals are cleverly represented, and the interior scenes are full of small objects of everyday life. I really liked that a more classical painter tackled a children’s book. It seems to me that it offers something a little different, but very rich, to young readers.

On the other hand, I must admit that reading this tale now surprised me a bit. Poor Thumbelina! She seems to be a victim of all events and her only future prospect is to become the wife of a toad, a cockchafer or a mole! The story seems to end abruptly when Thumbelina finally decides to run away with her friend the swallow. She soon meets a fairy prince and marries him, which ends the tale. I have to say that I was a little disappointed! I would have liked a Thumbelina who was a little more willing, adventurous and outspoken. But, since this is the original story, first published in 1835, one can understand its historical and social context.

Despite this, it was a pleasure to discover this version of the tale and this very intriguing illustrator. I really liked her style of painting that takes the reader into a mysterious atmosphere that goes very well with the story. Unfortunately, I couldn’t find much information about this book, but who knows, maybe you’ll stumble upon it during your next visit to your library!

Thumbelina, by Andersen and illustratd by Elisabeth Nyman, 1991, Milan

Book review: The Magic Fish by Trung Le Nguyen

Book Reviews

(En Français par ici!)

This book found its way to me at the perfect time! With all the Asian targeted racism stories going around in the news, I’ve been worried for my mom, cousins and friends, while feeling unsettled because I pass for white. Navigating all of this peacefully is quite difficult, but reading this book made me feel seen, and it felt great to connect with another Vietnamese artist through his work. This week, I’m sharing The Magic Fish by Trung Le Nguyen, aka Trungles.

What strikes me the most about this book is how clear the drawings are. The line work is precise and detailed, and everything is clear and immediately understood. I find this very impressive! The artwork support the story and never gets in the way of the narrative. Because of this, it is so easy and pleasant to get absorbed in the book and focus on the characters and their experiences. I also really enjoyed how each branch of the story has a particular colour. This gave the book a cinematic feel as it bounces between fairy tales, memories and present day life. It also made everything very clear, and again, easy to understand and follow. I was also very impressed by how monochromatic pages ended up being so interesting and more sophisticated in a way.

Once you get over how amazing the art is, the story itself is very touching. We follow Tiến, a young teenager who struggles with coming out to his parents. The author adds a layer of complexity to this already difficult situation by highlighting the language barrier between Tiến and his parents. This book also addresses immigration in a very tender and raw manner. Many of the elements surrounding the life of Vietnamese immigrants reminded me of my mom’s and my own story. It is fascinating to relate to a book in this way. It’s also very interesting to focus the story to the “after”. Most stories I’ve read about Vietnamese immigration focus on the journey of Boat People, the war that lead to their exodus, or their lives in refugee camps, whereas this book is set many years after the family is settled in the United States. This brings themes of identity, culture and belonging even more complex and rich.

Finally, if you are a graphic novel nerd, I’m sure you’ll be impressed by the layout of this book and how the author seamlessly goes from one story line to the other. I particularly enjoyed how fairy tales intersect with the main story and how Asian versions of classic fairy tales like the Little Mermaid or Cinderella are depicted. Being an avid reader of fairy tales, this was refreshing and made me want to learn more about Vietnamese and other Asian folklore.

Overall, you need to read this book! The story is touching and so relevant in our current context. I enjoyed every page of this graphic novel, and the characters stay with you even when you’re done reading. Humour, folklore, family, love, resilience and hurt; this book will take you on a roller-coaster of emotions. I’m in complete awe both with the writing and illustrations, and I’m sure you will be to!

The Magic Fish, by Trung Le Nguyen aka Trungles, RH Graphic

Not yet translated!


 

Book review: The Magic Fish par Trung Le Nguyen

Ce livre a trouvé son chemin vers moi au moment idéal ! Avec toutes les histoires de racisme ciblant les Asiatiques qui circulent dans les médias, je suis inquiète pour ma mère, mes cousins et mes amis, tout en me sentant déstabilisée parce que je passe pour blanche. Naviguer dans tout cela de manière pacifique est assez difficile, mais la lecture de ce livre m’a donné le sentiment d’être vue, et j’ai été ravie d’entrer en contact avec un autre artiste vietnamien à travers son œuvre. Cette semaine, je vous présente The Magic Fish de Trung Le Nguyen, alias Trungles.

Ce qui me frappe le plus dans ce livre, c’est la clarté des dessins. Le travail du trait est précis et détaillé, et tout est clair et immédiatement compréhensible. Je trouve cela très impressionnant ! Les illustrations soutiennent l’histoire et ne gênent jamais la narration. C’est pourquoi il est si facile et agréable de se laisser absorber par le livre et de se concentrer sur les personnages et leurs expériences. J’ai aussi beaucoup apprécié la façon dont chaque branche de l’histoire a une couleur particulière. Cela donne une impression de cinéma au livre, qui oscille entre les contes de fées, les souvenirs et la vie présente. Cela a également rendu le tout très clair, et encore une fois, facile à comprendre et à suivre. J’ai également été très impressionnée par la façon dont les pages monochromes sont finalement si intéressantes et plus sophistiquées d’une certaine façon.

Une fois que l’on se concentre sur autre chose que l’art, l’histoire elle-même est très touchante. Nous suivons Tiến, un jeune adolescent qui a du mal à faire son coming out auprès de ses parents. L’auteur ajoute une couche de complexité à cette situation déjà difficile en soulignant la barrière de la langue entre Tiến et ses parents. Ce livre aborde également la question de l’immigration d’une manière très tendre. De nombreux éléments entourant la vie des immigrants vietnamiens m’ont rappelé l’histoire de ma mère et la mienne. Il est fascinant de s’identifier à un livre de cette manière. Il est également très intéressant de centrer l’histoire sur “l’après”. La plupart des histoires que j’ai lues sur l’immigration vietnamienne se concentrent sur le voyage des Boat People, la guerre qui a conduit à leur exode ou leur vie dans les camps de réfugiés, alors que ce livre se déroule plusieurs années après l’installation de la famille aux États-Unis. Cela rend les thèmes de l’identité, de la culture et de l’appartenance encore plus complexes et riches.

Enfin, si vous êtes un fan de bandes dessinées, je suis certaine que vous serez impressionné par la mise en page de ce livre et la façon dont l’auteur passe d’une histoire à l’autre. J’ai particulièrement apprécié la façon dont les contes de fées s’entrecroisent avec l’histoire principale et comment les versions asiatiques des contes de fées classiques comme la Petite Sirène ou Cendrillon sont représentées. Étant une lectrice assidue de contes de fées, cette histoire était rafraîchissante et m’a donné envie d’en apprendre davantage sur le folklore vietnamien et asiatique.

En résumé, vous devez lire ce livre ! L’histoire est touchante et tellement pertinente dans notre contexte actuel. J’ai apprécié chaque page de ce roman graphique, et les personnages restent avec vous même lorsque vous avez fini de lire. L’humour, le folklore, la famille, l’amour, la résilience et la douleur ; ce livre vous emmènera dans une montagne russe d’émotions. Je suis en admiration devant l’écriture et les illustrations, et je suis sûre que vous le serez aussi !

The Magic Fish, par Trung Le Nguyen aka Trungles, RH Graphic

Ce livre est sorti l’automne dernier et n’est pas encore disponible en français.

Book review: La Grande Bible des fées, par Edouard Brasey

Book Reviews

(In English here!)

Comme ce livre n’est encore que disponible en français (selon ce que j’ai pu trouver), la revue en français est mise à l’honneur! Ce joli livre m’a été offert en cadeau par mon papa. Quel beau cadeau qu’il me fait très plaisir de partager avec vous ici: La Grande Bible des Fées par Edouard Brasey.

Ce livre, comme son nom l’indique, est une synthèse illustrée de l’univers féérique. Personnellement, j’aurais essayé de trouver un autre mot que “bible”, mais peu importe le titre finalement! Cet ouvrage comporte également de magnifiques images de Sandrine Gestin, David Thiérrée et Amandine Labarre.

Ce volume est divisé en sections qui traitent tour à tour de différents sujets tels qu’une définition des fées, les différentes œuvres littéraires mentionnant les fées, les croyances, le lien entre la nature et les fées, et bien d’autres encore! Le travail de recherche et d’organisation de ce livre est simplement phénoménal! Cela n’est pas bien surprenant lorsqu’on apprend que l’auteur, Edouard Brasey, a écrit plus d’une soixantaine de livres sur les mondes merveilleux.

Mais ce n’est pas le texte, aussi complet soit-il, qui attire le lecteur en premier. Ce sont les illustrations! L’ouvrage est imprimé entièrement en couleur et la mise en page donne l’impression d’avoir trouvé un ancien grimoire. Les trois illustrateurs sélectionnés pour ce livre fournissent également de magnifiques illustrations ayant des styles différents mais qui s’allient pour former un recueil riche et qui fait plaisir à regarder.

Étant donné la nature sérieuse du texte ainsi que sa densité, ce livre s’adresse plus aux lecteurs avancés qui recherchent des références littéraires, culturelles, historiques et folkloriques sur la Féerie. Par contre, toutes les informations que l’on pourrait souhaiter trouver sur ce monde merveilleux se trouvent dans ce livre. Par exemple: quelle est la différence entre une dryade et une hamadryade? Quelles sont les fêtes importantes du royaume des fées? Y a-t’il des fées à Findhorn?

Bref, c’est un ouvrage fascinant qu’on aimera lire lors de longues soirées d’hiver. Chaque page apprendra quelque chose de nouveau au lecteur et sera un plaisir à regarder grâce à la mise en page exceptionnelle et aux illustrations minutieusement choisies. Merci papa!

La Grande Bible des Fées, par Edouard Brasey, Éditions Le pré aux clercs


Book review: La Grande Bible des Fées, by Edouard Brasey

As this book is still only available in French (as far as I could find), the French review is showcased! This lovely book was given to me by my dad as a present. What a beautiful gift that I am very pleased to share with you here: “La Grande Bible des Fées” (The Great Fairy Bible) by Edouard Brasey.

This book, as its name suggests, is an illustrated synthesis of the fairy world. Personally, I would have tried to find another word than “bible”, but it doesn’t matter what the title is! This book includes beautiful images by Sandrine Gestin, David Thiérrée and Amandine Labarre.

This volume is divided into sections that deal in turn with different topics such as a definition of fairies, the different literary works mentioning fairies, beliefs, the link between nature and fairies, and many more! The research and organization of this book is simply phenomenal. This is no surprise when we learn that the author, Edouard Brasey, has written more than sixty books on magical worlds.

But it is not the text, however complete it may be, that attracts the reader first. It’s the illustrations! The book is printed in full color and the layout gives the impression of having found an ancient grimoire.The three illustrators selected for this book also provide beautiful images with different styles that combine to form a rich and enjoyable volume that is a pleasure to look at.

Given the serious nature of the text as well as its density, this book is aimed more at advanced readers who are looking for literary, cultural, historical and folkloric references on Faerie. On the other hand, all the information that one might wish to find on this wonderful world can be found in this book. For example: what is the difference between a dryade and a hamadryade? What are the important festivals in the fairy kingdom? Are there fairies in Findhorn?

In short, it is a fascinating book that you will love to read on long winter evenings. Each page will teach the reader something new and will be a delight to look at thanks to the exceptional layout and the carefully chosen illustrations. Thanks Dad!

La Grande Bible des Fées, par Edouard Brasey, Éditions Le pré aux clercs

Book review: Botanicum, by Kathy Willis and illustrated by Katie Scott

Book Reviews

(En Français ici)

A few weeks ago, I discovered a large and unexpected package in our mailbox. What a lovely surprise to find this gigantic book from one of our dear friends! This week, I’m sharing this lovely gift with you: Botanicum written by Kathy Willis and illustrated by Katie Scott.

The idea behind the books of the “Welcome to the Museum” series is so clever: they invite the reader to follow along like if they were visiting a museum exhibition. As you can probably tell with the title and cover of the book, this one is all about the plant kingdom.

Kathy Willis does a wonderful job explaining how the plant kingdom is organized, how plants work and why they are so important to our ecosystem. The scientific information in this book is clear, easy to understand and very interesting.

However, this book would not be half as fascinating if it weren’t for the wonderful illustrations by Katie Scott. I love how detailed and precise her images are. I also noted that she created her illustrations in pen and ink in black and white before colouring them digitally. It’s interesting to see that she uses the same process as Jessica Roux. I love how rich and crisp the pictures are. It makes everything seem alive and fresh.

Her style also makes the illustrations modern without losing the perspective of botanical illustration. It’s mesmerizing to turn page after page and to see yet again a wonderful illustration. The colours are intense and radiant, and the level of detail enables to reader to get completely lost in each plant.

Overall, I think this book would make the perfect gift for any nature lover or biologist-at-heart and would make a great addition to any book collection. The scientific information is clear and interesting, while the pictures are simply magical. What a wonderful gift!

Botanicum, by Kathy Willis and illustrated by Katie Scott, Big Picture Press


Book review: Botanicum, par Kathy Willis et illustré par Katie Scott

Il y a quelques semaines, j’ai découvert un colis énorme et inattendu dans notre boîte aux lettres. Quelle belle surprise de trouver ce livre gigantesque d’une de nos chères amies ! Cette semaine, je partage ce beau cadeau avec vous : Botanicum écrit par Kathy Willis et illustré par Katie Scott.

This image has an empty alt attribute; its file name is botanicum-cover.jpg

L’idée des livres de la série “Bienvenue au musée” est si brillante : ils invitent le lecteur à les suivre comme s’ils visitaient une exposition de musée. Comme vous pouvez probablement le deviner grâce au titre et à la couverture du livre, celui-ci traite du règne végétal.

This image has an empty alt attribute; its file name is botanicum-detail-3.jpg

Kathy Willis fait un travail formidable en expliquant comment le règne végétal est organisé, comment les plantes fonctionnent et pourquoi elles sont si importantes pour notre écosystème. Les informations scientifiques contenues dans ce livre sont claires, faciles à comprendre et tellement intéressantes.

This image has an empty alt attribute; its file name is botanicum-detail.jpg

Cependant, ce livre ne serait pas aussi captivant sans les magnifiques illustrations de Katie Scott. J’aime la précision et le détail de ses images. J’ai également remarqué qu’elle a créé ses illustrations à la plume et à l’encre en noir et blanc avant de les colorier numériquement. Il est intéressant de voir qu’elle utilise le même procédé que Jessica Roux. J’aime la richesse et la netteté des images. Cela donne l’impression que tout est vivant et frais.

This image has an empty alt attribute; its file name is botanicum-detail-2.jpg

Son style rend également les illustrations modernes sans perdre la perspective de l’illustration botanique. C’est fascinant de tourner page après page et de voir une fois de plus une magnifique illustration. Les couleurs sont intenses et rayonnantes, et le niveau de détail permet au lecteur de se perdre complètement dans chaque plante.

This image has an empty alt attribute; its file name is botanicum-back-cover.jpg

Dans l’ensemble, je pense que ce livre serait le cadeau parfait pour tout amoureux de la nature ou tout biologiste dans l’âme et est un bel ajout à n’importe quelle bibliothèque. Les informations scientifiques sont claires et intéressantes, tandis que les images sont tout simplement magiques. Quel merveilleux cadeau !

Botanicum, de Kathy Willis et Katie Scott, Big Picture Press