Book review: Driving Around by Amanda Etches

Book Reviews

(En Français par ici!)

I’m so happy to share this review with you. I discovered this zine as I was browsing Etsy, and I’m so glad I’ve adopted it! Driving Around, a pandemic journal by Amanda Etches is such an amazingly well made zine.

What drew me first to this zine is the colour palette: mostly done in greens, blues and yellows, each drawing feels like a walk outside. The colours are rich and bright, and the effect is vivid and pleasing. I’m always so impressed when I see landscapes drawings such as these that feel realistic while remaining artistic. I also particularly enjoyed the textures and how these textures were used by Amanda to portray water and skies. Most of the illustrations seem to be made with pastels an their oily texture is so rich and luscious. The drawings here are mainly vignette size (as they accompany the journal entries), and each one captures a specific day and mood. As I was reading this zine, it felt like I was exploring unknown parts of Ontario.

As this zine is a pandemic journal, Amanda takes us with her as she and her partner explore different parts of Ontario during 2020, the lock down year. It feels quite special to have access to the thoughts and process of someone else and to see how they processed and navigated through this pandemic. Amanda is very candid about her feelings and observations which makes this journal so incredibly interesting to read. One cannot help but relate with her! I found that many of entries put words on feelings I felt but couldn’t identify. I particularly enjoyed that so many of her observations appeal to the senses: she notes on the colours and the sounds in most of the entries, and it makes each one of them that much more lively.

Overall, this little zine will make a great addition to anyone’s collection. The layout is well thought and the attention to details is palpable. The colours and friendly hand-written entries make for a relaxing and intimate read. I couldn’t recommend this zine enough, if only to discover someone else’s perspective on the pandemic and explore Ontario! It fills me with hope to see that something so beautiful emerged from such a difficult year.

Driving Around, a pandemic journal, by Amanda Etches


 

Book review: Driving Around by Amanda Etches

(Malheureusement, ce zine n’est pas encore disponible en français!)

Je suis tellement heureuse de partager cette chronique avec vous. J’ai découvert ce zine en parcourant Etsy, et je suis tellement heureuse de l’avoir adopté ! Driving Around, a pandemic journal par Amanda Etches est un zine incroyablement bien fait.

Ce qui m’a d’abord attiré dans ce zine, c’est la palette de couleurs : principalement composé de verts, de bleus et de jaunes, chaque dessin donne l’impression d’une promenade à l’extérieur. Les couleurs sont riches et lumineuses, et l’effet est vif et agréable. Je suis toujours très impressionnée quand je vois des dessins de paysages comme ceux-ci qui semblent réalistes tout en restant artistiques. J’ai aussi particulièrement apprécié les textures et la façon dont elles ont été utilisées par Amanda pour représenter l’eau et les ciels. La plupart des illustrations semblent avoir été réalisées avec des pastels et leur texture huilée est si riche et succulente. Les dessins sont principalement de la taille d’une vignette (puisqu’ils accompagnent les entrées du journal), et chacun d’entre eux capture un jour et une humeur spécifiques. En lisant ce zine, j’ai eu l’impression d’explorer des régions inconnues de l’Ontario.

Comme ce zine est un journal de bord de la pandémie, Amanda nous emmène avec elle alors qu’elle et son partenaire explorent différentes régions de l’Ontario en 2020, l’année du confinement. C’est très spécial d’avoir accès aux pensées et au processus de quelqu’un d’autre et de voir comment cette personne a géré et traversé cette pandémie. Amanda est très candide quant à ses sentiments et ses observations, ce qui rend ce journal incroyablement intéressant à lire. On ne peut s’empêcher de s’identifier à elle ! J’ai trouvé que de nombreuses entrées mettaient des mots sur des sentiments que je ressentais mais que je ne parvenais pas à identifier. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’un grand nombre de ses observations fassent appel aux sens : elle note les couleurs et les sons dans la plupart des entrées, et cela rend chacune d’entre elles beaucoup plus vivante.

Dans l’ensemble, ce petit zine fera un excellent ajout à toute collection. La mise en page est bien pensée et l’attention portée aux détails est palpable. Les couleurs et les inscriptions manuscrites amicales rendent la lecture relaxante et intime. Je ne saurais trop recommander ce zine, ne serait-ce que pour découvrir le point de vue d’une autre personne sur la pandémie et explorer l’Ontario! Cela me remplit d’espoir de voir que quelque chose d’aussi beau a émergé d’une année aussi difficile.

Driving Around, a pandemic journal, by Amanda Etches

Book review: World of Wonders by Aimee Nezhukumatahil

Book Reviews

(En Français par ici!)

I’ve had this book on my to-read list for a while, and I finally ordered it at the beginning of the month. As a collection of essays, it is a bit different from the other books I’ve shared here so far, but since it is so good and illustrated, I thought I’d give it a go! This week, I’d like to share World of Wonders written by Aimee Nezhukumatathil and illustrated by Fumi Mini Nakamura.

This collection of essays first called on my attention, well, because of its stunning cover. Fumi Mini Nakamura was unknown to me before seeing this book. Since then, I’ve visited her online portfolio quite a lot as her work is simply incredible. So detailed, featuring animals and plants, and always a bit unsettling, this artist creates a dark and wonderful universe in each of her paintings. I really like how she balances black and white with coloured portions on each piece. I also really admire how each painting tells a story and makes you wonder and imagine.

In the book, most essays are accompanied by a lightly coloured illustration. This one, with the axolotl, is probably my favourite. What an intriguing animal! The author, Aimee Nezhukumatathil, makes links between her own experience as a Filipino-Indian woman who grew up in different parts of the United States and different animals and plants. It is always very interesting to learn more about nature, and the close relationship between each species and the author’s experiences and memories are also well spun and delicately woven.

Many of the essays share stories from the author’s childhood, and it was really interesting to see how she lived being Asian in mostly White towns, a woman in a men’s world, a human in love, a daughter, or a mother. Many stories are funny and endearing. Others make you want to shout, or smile mysteriously like the axolotl. Incredibly well written, this book is a pleasure to read. The reader will get to the end a lot faster that would be anticipated!

Overall, this is a great read that is so very interesting to read not only because it shares interesting facts about nature but because it shares different facets of a human life and experience. It is so wonderful to be able to explore memories and little droplets of humanity. This book does just that, and it does so in a most elegant and clever way.

World of Wonder, by Aimee Nezhukumathathil, milkweed editions


 

Book review: World of Wonders par Aimee Nezhukumatahil

(Malheureusement, ce livre n’est pas encore traduit en français.)

J’avais ce livre sur ma liste de lecture depuis un moment, et je l’ai finalement commandé au début du mois. Comme il s’agit d’un recueil d’essais, il est un peu différent des autres livres que j’ai partagés ici jusqu’à présent, mais comme il est si bien écrit et illustré, je me suis dit que j’allais tenter le coup ! Cette semaine, j’aimerais partager World of Wonders écrit par Aimee Nezhukumatathil et illustré par Fumi Mini Nakamura.

Ce recueil d’essais a d’abord attiré mon attention, eh bien, à cause de sa superbe couverture. Fumi Mini Nakamura m’était inconnue avant de voir ce livre. Depuis, j’ai beaucoup visité son portfolio en ligne car son travail est tout simplement incroyable. Si détaillées, mettant en scène des animaux et des plantes, et toujours un peu troublantes, les œuvres de cette artiste créent un univers sombre et merveilleux à travers chacune de ses peintures. J’aime beaucoup la façon dont elle équilibre le noir et blanc avec des parties colorées sur chaque pièce. J’admire également la façon dont chaque tableau raconte une histoire et vous pousse à vous interroger et à imaginer.

Dans le livre, la plupart des essais sont accompagnés d’une illustration légèrement colorée. Celle-ci, avec l’axolotl, est probablement ma préférée. Quel animal intriguant ! L’auteure, Aimee Nezhukumatathil, établit des liens entre sa propre expérience de femme philippino-indienne ayant grandi dans différentes régions des États-Unis et différents animaux et plantes. Il est toujours très intéressant d’en apprendre davantage sur la nature, et la relation étroite entre chaque espèce et les expériences et souvenirs de l’auteure est également bien ficelée et délicatement tissée.

De nombreux essais racontent des histoires de l’enfance de l’auteure, et il était vraiment intéressant de voir comment elle vivait le fait d’être asiatique dans des villes majoritairement blanches, d’être une femme dans un monde d’hommes, d’être amoureuse, d’être une fille ou une mère. De nombreuses histoires sont drôles et attachantes. D’autres vous donnent envie de crier, ou de sourire mystérieusement comme l’axolotl. Incroyablement bien écrit, ce livre est un plaisir à lire. Le lecteur arrivera à la fin beaucoup plus vite qu’on ne l’aurait cru !

Cette lecture est très intéressante, non seulement parce qu’elle présente des faits fascinants sur la nature, mais aussi parce qu’elle présente différentes facettes de la vie et de l’expérience humaines. Il est si merveilleux de pouvoir explorer des souvenirs et des petites gouttelettes d’humanité. C’est exactement ce que fait ce livre, et il le fait d’une manière très élégante et intelligente.

World of Wonder, by Aimee Nezhukumathathil, milkweed editions