Book review: Si je n’étais pas Anne, par Kallie George et Geneviève Godbout

Book Reviews

(Over here in English!)

Cette semaine, je vous propose Si je n’étais pas Anne écrit par Kallie George et illustré par Geneviève Godbout. Vous souvenez-vous de Geneviève Godbout? J’avais déjà présenté cette illustratrice, au style des plus charmants, avec Rose à Petits Pois. À vrai dire, j’avais envie de vous partager un autre livre de cette série d’albums inspirée par Anne… La maison au pignons verts, mais il n’est pas encore disponible à la bibliothèque. À que cela ne tienne, Si je n’étais pas Anne est un album rempli de poésie et de délicatesse et mérite bien un billet lui aussi!

Kallie George a adapté et édité plusieurs albums et livres pour enfants inspirés par notre chère Anne. J’ai été agréablement surprise de découvrir son site internet tellement riche! En effet, lorsque j’écris ces billets, il est plutôt habituel de tomber sur un magnifique site pour l’illustratrice ou illustrateur, et un tout petit site tout triste pour l’auteur(e). Par cette fois-ci! C’est avec grand plaisir que j’ai découvert les différents projets de cette écrivaine comme par exemple l’adorable Magical Animal Adoption Agency! Mais, le livre! C’est avec tout plein de poésie que l’on explore les différentes choses, personnes et créatures magiques qu’Anne s’imagine être si elle ne pouvait pas être “Anne, Anne avec un e”. On retrouve bien l’imagination débordante et l’amour de la nature de cette petite orpheline si attachante! Chaque possibilité est un plaisir à découvrir, et on se prend à penser “Ah oui, c’est vrai que ça serait pas mal!” bien souvent. Les petits clins d’œil à l’histoire originale seront plaire aux connaisseurs et titiller la curiosité des non-initiés!

Encore une fois, les illustrations créent ici un univers doux et chaleureux, où on rencontre esprits de la nature et grandes dames. J’adore les illustrations de Geneviève Godbout car elle utilise des couleurs riches mais sobres et des textures qui donnent envie de toucher chaque page. J’ai beaucoup aimé aussi comme chaque page prend un point de vue, une perspective différente. Cela donne une sensation de dynamisme, presque d’envol, qui fait très bien écho à la personnalité et à l’imagination éclatante de notre jeune héroïne. Finalement, la version d’Anne qui a été créée pour ce livre est tout simplement adorable de simplicité et si riche de vitalité!

Encore une fois, je ne peux que chaudement recommander ce joli album. Chaque page est une invitation à se laisser aller à l’imagination et à l’observation. Nul besoin d’être un expert de la série Anne… la maison au pignons verts pour apprécier cet album. Cependant, il est presque certain que vous voudrez vous (re)plonger dans cette jolie histoire une fois cet album dévoré!

Si je n’étais pas Anne, Éditions Scholastic


 

Book review: If I couldn’t be Anne, by Kallie George and Geneviève Godbout

This week, I would like to introduce you to If I Couldn’t Be Anne written by Kallie George and illustrated by Geneviève Godbout. Do you remember Geneviève Godbout? I had already introduced this illustrator, with her charming style, with The Pink Umbrella. Actually, I wanted to share with you another book from this series of albums inspired by Anne of Green Gables, but it is not yet available at the library. However, If I Couldn’t Be Anne is a book full of poetry and delicacy and deserves a post too!

Kallie George has adapted and edited several albums and children’s books inspired by our dear Anne. I was pleasantly surprised to discover her rich website! Indeed, when I write these posts, it is rather usual to find a beautiful site for the illustrator, and a very small and sad site for the author. Not this time! It was with great pleasure that I discovered the different projects of this writer, such as the adorable Magical Animal Adoption Agency! But, the book! It is with a lot of poetry that we explore the different things, people and magical creatures that Anne imagines herself to be if she could not be “Anne, Anne with an e“. We once again jump into the overflowing imagination and the love of nature of this charming little orphan! Each possibility is a pleasure to discover, and we find ourselves thinking “Oh yes, that would be so nice!” right along with Anne. The little winks to the original story will please the connoisseurs and tickle the curiosity of the uninitiated!

Once again, the illustrations create a soft and warm universe where we meet nature spirits and great ladies. I love Geneviève Godbout’s illustrations because she uses rich but understated colors and textures that make you want to touch each page. I also loved how each page takes on a different point of view, a different perspective. It gives a dynamic, almost soaring feel that echoes our young heroine’s personality and vivid imagination very well. Finally, the version of Anne that was created for this book is just adorable in its simplicity and so rich in vitality!

Once again, I can only warmly recommend this lovely album. Each page is an invitation to let your imagination and observation run wild. You don’t have to be an expert on the Anne of Green Gables series to enjoy this book. However, it is almost certain that you will want to (re)immerse yourself in this lovely story once you have devoured this album!

If I Couldn’t Be Anne, Penguin Random House

Book review: Constantly, by Gg

Book Reviews

(Par ici en français!!)

This week I’m featuring Canadian illustrator Gg‘s latest book, Constantly. This book was recommended to me by the newspaper, and it was a great experience. I love discovering Canadian artists and small publishing houses like Koyama Press.

This book is so poetic, calm and soothing. First, the color palette used is incredibly soft with pale pastel tones. It gives the book a very “design” and modern look. The drawing style builds on this with very precise lines and beautiful compositions. The main character is always graceful, and every movement is elegant. It’s such a pleasure to go through each page! I especially liked how little text there is, putting all the attention on the drawings which have so much to say.

In this book, Gg explores the weight of anxiety on everyday life. I found this book to be a perfect portrayal of how anxiety can really make everything haunted, numb, and heavy. Gg managed to capture a very complex topic in such a simple and effective way. It is so impressive! In very few words, letting the illustrations speak for themselves, this book immerses the reader in the daily life of a young woman. It was fascinating.

Overall, I cannot recommend this book enough! It is sweet and beautiful, yet very strong and impactful. The drawings are beautiful and full of grace and ease, while the subject matter touches everyone and is very easy to relate to. Plus, the pastel color palette makes for a very soothing read. I really hope to see more of Gg’s work in the future and I hope you’ll seek out her books as well!

Constantly, Gg, Koyama Press


 

Book review: Constantly, par Gg

(Au moment de l’écriture de ce billet, ce livre n’est pas encore traduit en français malheureusement. Cependant, de la même illustratrice, Je ne suis pas là vient d’être traduit!)

Cette semaine, je vous présente le dernier livre de l’illustratrice canadienne Gg, Constantly. Ce livre m’a été recommandé par le journal, et ce fut une expérience formidable. J’adore découvrir les artistes canadiens et les petites maisons d’édition comme Koyama Press.

Ce livre est tellement poétique, calme et apaisant. D’abord, la palette de couleurs utilisée est incroyablement douce, dans des tons pastels pâles. Elle donne au livre un aspect très “design” et moderne. Le style de dessin s’appuie sur cela avec des lignes très précises et de belles compositions. Le personnage principal est toujours gracieuse, et chaque mouvement est élégant. C’est un tel plaisir de parcourir chaque page ! J’ai particulièrement apprécié le peu de texte, qui met toute l’attention sur les dessins, qui ont tant à dire.

Dans ce livre, Gg explore le poids de l’anxiété sur la vie de tous les jours. J’ai trouvé que ce livre capturait parfaitement la façon dont l’anxiété peut vraiment tout rendre hanté, engourdi et lourd. Gg a réussi à capturer un sujet très complexe d’une manière si simple et si efficace. C’est tellement impressionnant ! En très peu de mots, en laissant les illustrations parler d’elles-mêmes, ce livre plonge le lecteur dans le quotidien d’une jeune femme. C’était fascinant.

Globalement, je ne saurais trop recommander ce livre ! Il est doux et beau, mais très fort et percutant. Les dessins sont magnifiques et pleins de grâce et de simplicité, tandis que le sujet touche tout le monde et est très facile à comprendre. De plus, la palette de couleurs pastel rend la lecture très apaisante. J’espère vraiment voir d’autres œuvres de Gg à l’avenir et j’espère que vous rechercherez également ses livres !

Constantly, Gg, Koyama Press

Book review: This One Summer by Mariko and Jillian Tamaki

Book Reviews

(En Français par ici!)

This week I bring you a fascinating graphic novel by Canadian writer Mariko Tamaki and illustrator Jillian Tamaki: This One Summer. I discovered this book last summer, and I’ve enjoyed reading it again and again ever since.

This collaboration between the Tamaki cousins is just brilliant! The story follows two summer friends as they meet once again in their usual cabin for their family vacation. This particular summer is a bit different. Rose’s family seems to be at breaking point with her parents constantly fighting and her mom retreating into herself. Windy, younger, is still full of childish energy. The story is filled with growing pains, enduring friendships and also hope. Following these two little girls on the edge of adolescence, the story gently stirs all kind of emotions in the reader and you’ll find yourself thinking about this book long after you’re done reading it!

Although the story is particularly enthralling, the illustrations make everything come alive. In fact, this graphic novel succeeds in captivating the reader so much that you forget you are reading but rather feel like you’re watching a movie. The precision of the drawings makes it so easy to understand what is going on, which liberates the attention to focus on the story. The characters are always so expressive and very relatable. I love Windy! She’s so alive and energetic! After reading this book a few times, I realized that what made this comic book so amazingly well executed was the variety of “strategies” that Jillian Tamaki used: full page illustrations, scenery pages, sound effects, time ellipses and more. It makes for such a rich reading experience and is done seamlessly. I am truly in awe by how masterfully done this book is. The story and images really work in the most harmonious synergy. And because beauty is in the details, I particularly enjoyed that this was printed in tones of deep blue and not in black: it softens everything and is the perfect choice for this delicate story.

Overall, I think teenagers and adults alike will enjoy discovering this book. It will make a great addition to any graphic novel collection. Depending on your sensibilities, the illustrations or story will capture your attention, but this book is sure to leave you with strong emotions. I couldn’t help think back on my own childhood and teenage years as I was reading this book. It was such a great and rich reading experience. I really hope you will give it a read!

This One Summer, by Mariko and Jillian Tamaki, Groundwood Books


 

Book review: Cet été là par Mariko et Jillian Tamaki

Cette semaine, je vous propose un roman graphique fascinant de l’auteure canadienne Mariko Tamaki et de l’illustratrice Jillian Tamaki : Cet été là. J’ai découvert ce livre l’été dernier, et j’ai pris plaisir à le lire et le relire depuis.

Cette collaboration entre les cousines Tamaki est tout simplement géniale ! L’histoire suit deux amies d’été qui se retrouvent une fois de plus dans leur chalet habituel pour leurs vacances en famille. Cet été-là est un peu différent. La famille de Rose semble être au point de rupture, ses parents se disputant constamment et sa mère se repliant sur elle-même. Windy, plus jeune, est encore pleine d’énergie enfantine. L’histoire est remplie de douleurs de jeunesse, d’amitiés durables et aussi d’espoir. En suivant ces deux petites filles au bord de l’adolescence, l’histoire suscite doucement toutes sortes d’émotions chez le lecteur et vous vous surprendrez à penser à ce livre longtemps après l’avoir lu !

Si l’histoire est particulièrement passionnante, ce sont les illustrations qui donnent vie à l’ensemble. En fait, ce roman graphique réussit à captiver le lecteur à tel point qu’on oublie qu’on est en train de lire et on a plutôt l’impression de regarder un film. La précision des dessins permet de comprendre très facilement ce qui se passe, ce qui libère l’attention pour se concentrer sur l’histoire. Les personnages sont toujours si expressifs et très attachants. J’adore Windy ! Elle est si vivante et énergique ! Après avoir lu ce livre plusieurs fois, j’ai réalisé que ce qui rendait cette bande dessinée si étonnamment bien exécutée était la variété des “stratégies” utilisées par Jillian Tamaki : illustrations pleine page, pages de paysages, effets sonores, ellipses temporelles, etc. L’expérience de lecture est si riche et se déroule sans heurt. Je suis vraiment impressionnée par la maîtrise de ce livre. L’histoire et les images fonctionnent vraiment dans une synergie des plus harmonieuses. Et comme la beauté est dans les détails, j’ai particulièrement apprécié que ce livre soit imprimé dans des tons de bleu profond et non en noir : cela adoucit tout et c’est le choix parfait pour cette histoire délicate.

Dans l’ensemble, je pense que les adolescents et les adultes prendront plaisir à découvrir ce livre. Il fera un excellent ajout à toute collection de romans graphiques. Selon votre sensibilité, les illustrations ou l’histoire capteront votre attention, mais ce livre vous laissera certainement avec des émotions fortes. Je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à ma propre enfance et à mon adolescence en lisant ce livre. C’était une expérience de lecture si riche et si agréable. J’espère vraiment que vous le lirez !

Cet été là, par Mariko et Jillian Tamaki, Rue de Sèvres

This One Summer, by Mariko and Jillian Tamaki, Groundwood Books

Book review: Driving Around by Amanda Etches

Book Reviews

(En Français par ici!)

I’m so happy to share this review with you. I discovered this zine as I was browsing Etsy, and I’m so glad I’ve adopted it! Driving Around, a pandemic journal by Amanda Etches is such an amazingly well made zine.

What drew me first to this zine is the colour palette: mostly done in greens, blues and yellows, each drawing feels like a walk outside. The colours are rich and bright, and the effect is vivid and pleasing. I’m always so impressed when I see landscapes drawings such as these that feel realistic while remaining artistic. I also particularly enjoyed the textures and how these textures were used by Amanda to portray water and skies. Most of the illustrations seem to be made with pastels an their oily texture is so rich and luscious. The drawings here are mainly vignette size (as they accompany the journal entries), and each one captures a specific day and mood. As I was reading this zine, it felt like I was exploring unknown parts of Ontario.

As this zine is a pandemic journal, Amanda takes us with her as she and her partner explore different parts of Ontario during 2020, the lock down year. It feels quite special to have access to the thoughts and process of someone else and to see how they processed and navigated through this pandemic. Amanda is very candid about her feelings and observations which makes this journal so incredibly interesting to read. One cannot help but relate with her! I found that many of entries put words on feelings I felt but couldn’t identify. I particularly enjoyed that so many of her observations appeal to the senses: she notes on the colours and the sounds in most of the entries, and it makes each one of them that much more lively.

Overall, this little zine will make a great addition to anyone’s collection. The layout is well thought and the attention to details is palpable. The colours and friendly hand-written entries make for a relaxing and intimate read. I couldn’t recommend this zine enough, if only to discover someone else’s perspective on the pandemic and explore Ontario! It fills me with hope to see that something so beautiful emerged from such a difficult year.

Driving Around, a pandemic journal, by Amanda Etches


 

Book review: Driving Around by Amanda Etches

(Malheureusement, ce zine n’est pas encore disponible en français!)

Je suis tellement heureuse de partager cette chronique avec vous. J’ai découvert ce zine en parcourant Etsy, et je suis tellement heureuse de l’avoir adopté ! Driving Around, a pandemic journal par Amanda Etches est un zine incroyablement bien fait.

Ce qui m’a d’abord attiré dans ce zine, c’est la palette de couleurs : principalement composé de verts, de bleus et de jaunes, chaque dessin donne l’impression d’une promenade à l’extérieur. Les couleurs sont riches et lumineuses, et l’effet est vif et agréable. Je suis toujours très impressionnée quand je vois des dessins de paysages comme ceux-ci qui semblent réalistes tout en restant artistiques. J’ai aussi particulièrement apprécié les textures et la façon dont elles ont été utilisées par Amanda pour représenter l’eau et les ciels. La plupart des illustrations semblent avoir été réalisées avec des pastels et leur texture huilée est si riche et succulente. Les dessins sont principalement de la taille d’une vignette (puisqu’ils accompagnent les entrées du journal), et chacun d’entre eux capture un jour et une humeur spécifiques. En lisant ce zine, j’ai eu l’impression d’explorer des régions inconnues de l’Ontario.

Comme ce zine est un journal de bord de la pandémie, Amanda nous emmène avec elle alors qu’elle et son partenaire explorent différentes régions de l’Ontario en 2020, l’année du confinement. C’est très spécial d’avoir accès aux pensées et au processus de quelqu’un d’autre et de voir comment cette personne a géré et traversé cette pandémie. Amanda est très candide quant à ses sentiments et ses observations, ce qui rend ce journal incroyablement intéressant à lire. On ne peut s’empêcher de s’identifier à elle ! J’ai trouvé que de nombreuses entrées mettaient des mots sur des sentiments que je ressentais mais que je ne parvenais pas à identifier. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’un grand nombre de ses observations fassent appel aux sens : elle note les couleurs et les sons dans la plupart des entrées, et cela rend chacune d’entre elles beaucoup plus vivante.

Dans l’ensemble, ce petit zine fera un excellent ajout à toute collection. La mise en page est bien pensée et l’attention portée aux détails est palpable. Les couleurs et les inscriptions manuscrites amicales rendent la lecture relaxante et intime. Je ne saurais trop recommander ce zine, ne serait-ce que pour découvrir le point de vue d’une autre personne sur la pandémie et explorer l’Ontario! Cela me remplit d’espoir de voir que quelque chose d’aussi beau a émergé d’une année aussi difficile.

Driving Around, a pandemic journal, by Amanda Etches

Book review: L’escapade de Paolo par Lucie Papineau et Lucie Crovatto

Book Reviews

(In English over here!)

Cette semaine, je vous partage un autre livre par une écrivaine et une illustratrice Canadienne: L’escapade de Paolo écrit par Lucie Papineau et illustré par Lucie Crovatto. Ce livre tout en douceur est vraiment charmant et met en scène le petit Paolo et son amie Camille.

Encore une fois, et presque comme toujours, ce sont bien les illustrations qui m’ont attirée vers ce livre. Les images qui semblent être faites aux crayons de couleur donne un effet naïf et appaisant. Le choix des couleurs participe également à créer un univers serein et tendre. À chaque fois que je regarde ce livre, j’ai l’impression d’être dans le jardin de Paolo, entourée de fleurs, enveloppée dans une douce lumière de début d’été. Les textures utilisées ajoutent également à cet effet d’enveloppement.

J’ai également été charmée par tous les oiseaux qui sont présents dans le livre. Au travers des pages, on reconnait de nombreux oiseaux d’Amérique du Nord, et on en recontre de nouveaux. Les illustrations précises permettent d’apprendre à identifier ces oiseaux qui virevoltent dans le jardin de Paolo et de Camille. De plus, ceux-ci sont aussi cachés un peu partout dans le livre, et on se surprend à s’amuser à nommer le plus d’oiseaux possible de page en page.

Avant de passer à l’histoire, je dois mentionner la petite Camille qui est simplement adorable! Le détail mis dans la création de ce personnage la rende bien vivante. J’ai beaucoup aimé ses vêtements tout en couleurs et en motifs! Durant l’histoire, on suit le petit Paolo qui observe les oiseaux du jardin jusqu’à les rejoindre un jour. Bien que l’histoire soit assez simple, elle aborde les thèmes de la liberté, de l’appartenance ainsi que de l’amitié. Il est rafraichissant d’avoir une histoire d’amitié entre une petite fille et un oiseau. Et la personnalité du petit Paolo fait qu’on s’attache à lui très facilement.

Pour finir, ce livre est adorable et vraiment très joli. Les illustrations créent un univers enchanteur et l’histoire d’amitié plaira aux jeunes lecteurs à qui s’adresse ce livre. Le lecteur plus avancé sera sans nul doute amusé d’apprendre à reconnaître certains oiseaux et à explorer la nature avoisinante pour les y voir. Finalement, petit détail vraiment sympathique: La couverture “jaquette” se déplie en affiche présentant les différents oiseaux du livre! Bref, ce livre est parfait pour les jeunes ornithologues!

L’escapade de Paolo, par Lucie Papineau et Lucie Crovatto, Éditions La Bagnole

Pas encore disponible en Anglais malheureusement!


 

Book review: Paolo’s Adventure by Lucie Papineau and Lucie Crovatto

This week, I share with you another book by a Canadian writer and illustrator: L’escapade de Paolo written by Lucie Papineau and illustrated by Lucie Crovatto. This sweet book is really charming and features little Paolo and his friend Camille.

Once again, and almost as always, it was the illustrations that drew me to this book. The images that seem to be made with colored pencils give a naive and soothing effect. The choice of colors also contributes to create a serene and tender universe. Every time I look at this book, I feel like I am in Paolo’s garden, surrounded by flowers, wrapped in a soft early summer light. The textures used also add to this enveloping effect.

I was also charmed by all the birds that are present in the book. Through the pages, we recognize many North American birds, and we meet new ones. The precise illustrations allow us to learn how to identify the birds that fly around Paolo and Camille’s garden. Moreover, these birds are also hidden throughout the book, and we find ourselves having fun naming as many birds as possible from page to page.

Before I get to the story, I have to mention little Camille who is simply adorable! The details put into the creation of this character make her come alive. I really liked her colorful and patterned clothes! During the story, we follow little Paolo who observes the birds in the garden until he joins them one day. Although the story is fairly simple, it touches on themes of freedom, belonging, and friendship. It is refreshing to have a story of friendship between a little girl and a bird. And the personality of little Paolo makes it easy to get attached to him.

Finally, this book is adorable and really pretty. The illustrations create an enchanting world and the story of friendship will appeal to the young readers for whom this book is intended. The more advanced reader will undoubtedly be amused to learn how to recognize some of the birds and to explore the surrounding nature to see them. Finally, a really nice detail: The cover “dust jacket” unfolds into a poster presenting the different birds of the book! In short, this book is perfect for young birders!

L’escapade de Paolo, par Lucie Papineau et Lucie Crovatto, Éditions La Bagnole

Not yet available in English, unfortunately!

Book review: Entre Ciel et Mer par Les Frères Fan

Book Reviews

(In English over here!)

Cette semaine, je vous partage un autre livre par des écrivains et illustrateurs canadiens: Entre ciel et mer par les Frères Fan. Il y a quelque temps maintenant, j’avais repéré ce livre dans une petite librairie. Je m’étais dit, «ce livre est vraiment beau… s’il est encore là la prochaine fois, je le prend! » Pas de gros suspense, je suis retournée exprès pour le chercher… et je ne suis pas déçue!

Ce livre suit Félix qui part en voyage imaginaire en bateau à la recherche de cet endroit entre le ciel et la mer dont lui avait parlé son grand-père. Faisant subtilement écho aux contes chinois, cette histoire est douce et pleine d’imagination. Le texte étant assez minimal, on est rapidement absorbé dans les magnifiques illustrations remplie de détails fantastiques et amusants.

Cet album est très doux. L’histoire est simple, mais permet d’aborder des thèmes importants comme le deuil, le souvenir ainsi que l’héritage avec les enfants. Encore une fois, les illustrations de ce livres attirent l’œil par leur richesse. Comme d’autres livres que j’ai déjà partagés, les illustrations ont été faites au graphite et coloriées à l’ordinateur. Cette technique crée ici une impression de feutrage, qui correspond très bien au voyage de Félix. Les images sont également composées de façon très habiles et plusieurs objets sont repris de page en page, créant un joli thème très poétique.

Finalement, c’est un vrai plaisir de découvrir ce duos de frères illustrateurs canadiens. Une chose vraiment remarquable dans ce livre est la quantité d’informations que les images fournissent au lecteur et à la lectrice. Chaque image nous renseigne un peu plus sur les différents personnages, présents et absents, et permet de compléter l’information que le texte fourni. On assiste a un équilibre très plaisant entre le texte et les images.

Pour finir, ce livre est tout simplement magnifique. Les illustrations sont magiques et remplie de poésie. Elles seules sauront charmer tous les lecteurs. Le livre en lui-même étant également un très bel objet, il tient bien sa place dans toutes les bibliothèques. Si l’occasion se présente, retournez chercher ce livre, vous ne serez pas déçus!

Entre ciel et mer par les Frères Fan, Éditions Scholastic

Ocean Meets Sky, by the Fan Brothers Simon & Schuster Books for Young Readers


 

Book review: Ocean Meets Sky by the Fan Brothers

This week, I share another book by Canadian writers and illustrators: Ocean meets Sky by the Fan Brothers. Some time ago, I had spotted this book in a small bookstore. I thought to myself, “this book is really beautiful… if it’s still there next time, I’ll take it! ” No big surprise, I went back on purpose to get it… and I’m not disappointed!

This book follows Finn as he goes on an imaginary boat trip in search of the place between the sky and the sea that his grandfather told him about. Subtly echoing Chinese tales, this story is sweet and imaginative. The text being quite minimal, one is quickly absorbed in the beautiful illustrations filled with fantastic and amusing details.

This album is very gentle. The story is simple, but allows for important themes such as grief, remembrance, and legacy to be addressed with children. Once again, the illustrations in this book are eye-catching in their richness. Like other books I have shared before, the illustrations were done in graphite and coloured on the computer. This technique creates a soft, matted feel here, which is very fitting for Finn’s journey. The images are also very skilfully composed and many objects are repeated from page to page, creating a lovely and very poetic theme.

Finally, it is a real pleasure to discover this duet of Canadian illustrators. One thing that is truly remarkable about this book is the amount of information that the images provide to the reader. Each image tells us a little more about the different characters, present and absent, and allows us to complete the information that the text provides. There is a very pleasant balance between the text and the images.

Finally, this book is simply beautiful. The illustrations are magical and full of poetry. They alone will charm all readers. The book itself is also a beautiful object, and it fits well in any library. If the opportunity comes up, go out and get this book, you won’t be disappointed!

Ocean Meets Sky, by the Fan Brothers Simon & Schuster Books for Young Readers