Book review: The Magic Fish by Trung Le Nguyen

Book Reviews

(En Français par ici!)

This book found its way to me at the perfect time! With all the Asian targeted racism stories going around in the news, I’ve been worried for my mom, cousins and friends, while feeling unsettled because I pass for white. Navigating all of this peacefully is quite difficult, but reading this book made me feel seen, and it felt great to connect with another Vietnamese artist through his work. This week, I’m sharing The Magic Fish by Trung Le Nguyen, aka Trungles.

What strikes me the most about this book is how clear the drawings are. The line work is precise and detailed, and everything is clear and immediately understood. I find this very impressive! The artwork support the story and never gets in the way of the narrative. Because of this, it is so easy and pleasant to get absorbed in the book and focus on the characters and their experiences. I also really enjoyed how each branch of the story has a particular colour. This gave the book a cinematic feel as it bounces between fairy tales, memories and present day life. It also made everything very clear, and again, easy to understand and follow. I was also very impressed by how monochromatic pages ended up being so interesting and more sophisticated in a way.

Once you get over how amazing the art is, the story itself is very touching. We follow Tiến, a young teenager who struggles with coming out to his parents. The author adds a layer of complexity to this already difficult situation by highlighting the language barrier between Tiến and his parents. This book also addresses immigration in a very tender and raw manner. Many of the elements surrounding the life of Vietnamese immigrants reminded me of my mom’s and my own story. It is fascinating to relate to a book in this way. It’s also very interesting to focus the story to the “after”. Most stories I’ve read about Vietnamese immigration focus on the journey of Boat People, the war that lead to their exodus, or their lives in refugee camps, whereas this book is set many years after the family is settled in the United States. This brings themes of identity, culture and belonging even more complex and rich.

Finally, if you are a graphic novel nerd, I’m sure you’ll be impressed by the layout of this book and how the author seamlessly goes from one story line to the other. I particularly enjoyed how fairy tales intersect with the main story and how Asian versions of classic fairy tales like the Little Mermaid or Cinderella are depicted. Being an avid reader of fairy tales, this was refreshing and made me want to learn more about Vietnamese and other Asian folklore.

Overall, you need to read this book! The story is touching and so relevant in our current context. I enjoyed every page of this graphic novel, and the characters stay with you even when you’re done reading. Humour, folklore, family, love, resilience and hurt; this book will take you on a roller-coaster of emotions. I’m in complete awe both with the writing and illustrations, and I’m sure you will be to!

The Magic Fish, by Trung Le Nguyen aka Trungles, RH Graphic

Not yet translated!


 

Book review: The Magic Fish par Trung Le Nguyen

Ce livre a trouvé son chemin vers moi au moment idéal ! Avec toutes les histoires de racisme ciblant les Asiatiques qui circulent dans les médias, je suis inquiète pour ma mère, mes cousins et mes amis, tout en me sentant déstabilisée parce que je passe pour blanche. Naviguer dans tout cela de manière pacifique est assez difficile, mais la lecture de ce livre m’a donné le sentiment d’être vue, et j’ai été ravie d’entrer en contact avec un autre artiste vietnamien à travers son œuvre. Cette semaine, je vous présente The Magic Fish de Trung Le Nguyen, alias Trungles.

Ce qui me frappe le plus dans ce livre, c’est la clarté des dessins. Le travail du trait est précis et détaillé, et tout est clair et immédiatement compréhensible. Je trouve cela très impressionnant ! Les illustrations soutiennent l’histoire et ne gênent jamais la narration. C’est pourquoi il est si facile et agréable de se laisser absorber par le livre et de se concentrer sur les personnages et leurs expériences. J’ai aussi beaucoup apprécié la façon dont chaque branche de l’histoire a une couleur particulière. Cela donne une impression de cinéma au livre, qui oscille entre les contes de fées, les souvenirs et la vie présente. Cela a également rendu le tout très clair, et encore une fois, facile à comprendre et à suivre. J’ai également été très impressionnée par la façon dont les pages monochromes sont finalement si intéressantes et plus sophistiquées d’une certaine façon.

Une fois que l’on se concentre sur autre chose que l’art, l’histoire elle-même est très touchante. Nous suivons Tiến, un jeune adolescent qui a du mal à faire son coming out auprès de ses parents. L’auteur ajoute une couche de complexité à cette situation déjà difficile en soulignant la barrière de la langue entre Tiến et ses parents. Ce livre aborde également la question de l’immigration d’une manière très tendre. De nombreux éléments entourant la vie des immigrants vietnamiens m’ont rappelé l’histoire de ma mère et la mienne. Il est fascinant de s’identifier à un livre de cette manière. Il est également très intéressant de centrer l’histoire sur “l’après”. La plupart des histoires que j’ai lues sur l’immigration vietnamienne se concentrent sur le voyage des Boat People, la guerre qui a conduit à leur exode ou leur vie dans les camps de réfugiés, alors que ce livre se déroule plusieurs années après l’installation de la famille aux États-Unis. Cela rend les thèmes de l’identité, de la culture et de l’appartenance encore plus complexes et riches.

Enfin, si vous êtes un fan de bandes dessinées, je suis certaine que vous serez impressionné par la mise en page de ce livre et la façon dont l’auteur passe d’une histoire à l’autre. J’ai particulièrement apprécié la façon dont les contes de fées s’entrecroisent avec l’histoire principale et comment les versions asiatiques des contes de fées classiques comme la Petite Sirène ou Cendrillon sont représentées. Étant une lectrice assidue de contes de fées, cette histoire était rafraîchissante et m’a donné envie d’en apprendre davantage sur le folklore vietnamien et asiatique.

En résumé, vous devez lire ce livre ! L’histoire est touchante et tellement pertinente dans notre contexte actuel. J’ai apprécié chaque page de ce roman graphique, et les personnages restent avec vous même lorsque vous avez fini de lire. L’humour, le folklore, la famille, l’amour, la résilience et la douleur ; ce livre vous emmènera dans une montagne russe d’émotions. Je suis en admiration devant l’écriture et les illustrations, et je suis sûre que vous le serez aussi !

The Magic Fish, par Trung Le Nguyen aka Trungles, RH Graphic

Ce livre est sorti l’automne dernier et n’est pas encore disponible en français.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s